NOUVEAU FORUM : http://thecursed.fr1.co/

Partagez | 
 

 echo of the wind | pv alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member. drazi and darklighter
avatar

Messages : 255 Pseudo : foolish mishaps (stéphanie) Célébrité : alexandra daddario Crédits : acydic
Occupations : Vendeuse au rayon parfumerie chez Fragrance Fashion - idéal pour repérer les couples, et mieux les détruire par la suite.
Camp : Neutre à penchant maléfique. Le mal est dans son sang, elle ne peut le nier. Elle n'obéit qu'à ses propres règles toutefois, tuant tous ceux qui oseraient la contredire ou la sous-estimer.





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: echo of the wind | pv alec   Sam 14 Mar - 16:18


Le froid léger de la soirée et la quiétude des lieux semblaient les conditions idéales pour une petite escapade nocturne. La plupart des habitants étaient déjà probablement rentrés, en train de passer du temps en famille et à essayer de combler le semblant de signification dans leurs misérables vies de mortels ; ou bien à s'abrutir devant la nullité humaine qu'étaient la télévision et et tout autre gadgets. Calypso n'était pas de ceux à gaspiller leur vie pour des futilités aussi infimes. Seule la musique semblait la calmer dans ses pulsions meurtrières. Sans doute la seule invention utile que ses pitoyables mortels furent en mesure d'imaginer. D'humeur encore plus exécrable que d'habitude, elle avait passé la journée à subir les innombrables nausées dues à sa grossesse, ce qui était loin de lui avoir plu, et qui la persuadait de plus en plus à se débarrasser du foetus présent en elle. Ce sentiment de mépris grandissait en elle à la même vitesse que son enfant se développait. Et pourtant, elle ne pouvait se résigner à avorter. Stupide gosse ! Frustré, elle tira dans une pierre non loin d'elle. Les mains dans les poches et la capuche sur la tête, ses écouteurs déversaient toujours et encore du hardcore. Son accoutrement du moment était à milles lieux des vêtements classieux qu'elle portait en journée dans son travail, ce qui ne semblait pas pour autant dissuader les racailles du coin à se montrer tout aussi malpolis et insultants que d'habitude. Ils ne faisaient jamais long feu. La plupart disparaissaient tout simplement de la surface de la terre, et ne donnaient plus jamais aucun signe de vie.

Le parc était vide, comme elle s'en doutait. Ainsi baigné dans la lumière de nuit et dénué de toute vie, le parc avait des allures fantomatiques, comme si abandonné au bien vouloir du temps. Calypso adorait ça. Elle détestait les lieux bondés, victimes des chahuts incohérents et des rires assourdissants des enfants et de leurs parents. Ce qui, ironiquement, reflétaient l'avenir qui l'attendait dans quelques mois. Elle refoula cette pensée au fond de sa mémoire, et se concentra plutôt sur la musique qu'elle écoutait. Les paroles reflétaient son humeur de chien. Elle regrettait l'absence d'être de lumière dans le coin. Ou même d'un bon vieux couple à qui fracasser le crâne. Elle soupira d'exaspération et alla s'asseoir sur un banc non loin d'elle. La peinture était fraîche, bien trop fraîche, comme si les gens souhaitaient effacer toute trace d'abandon et de vieillesse, cherchant perpétuellement et désespérément à ressusciter tout ce qu'ils voyaient. Au moins, en Enfer, tout était authentique. Un bruit de pas sourd attira son attention alors même que son morceau venait de se terminer. Elle leva la tête, sans pour autant bouger d'un pouce. " Qui que vous soyez, je vous suggère de faire demi-tour et de me laisser tranquille. " Autant la possibilité de se passer les nerfs la réconfortait, autant sa mauvaise humeur ne la rendait pas prête à parler à qui que ce soit.
crackle bones


Dernière édition par Calypso Dawson le Mar 17 Mar - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. wizard and incubus
avatar

Messages : 353 Pseudo : Al' Célébrité : Paul Walker Crédits : Clochette
Occupations : propriétaire d'un hôtel avec Zéphyr et Octavia
Camp : Neutre
Jack, même si on se cache, je t'aime plus que tout.


Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: echo of the wind | pv alec   Sam 14 Mar - 18:31

Bien que les évènements de sa capture étaient encore frais dans son esprit, Alec savait qu'il ne pouvait pas resté enfermé chez lui. Le mi démon aimait beaucoup trop la nuit et sa fraîcheur pour rester à l'intérieur et plus personne ne pourrait le reprendre dans un de ces pièges. Il ne le permettrait pas. Bien qu'une crainte continuait de persister il avait décidé de se rendre dans un parc, un endroit plutôt tranquille à cette heure et du calme, voilà ce dont il avait vraiment besoin. Il devait faire le point sur ce qui était vraiment arrivé et comprendre où avait été la faille dans sa défense. Peut-être était-ce par ce qu'ils était 8 et que lui était seul, bien que par le passé le nombre n'était pas un problème, peut-être se croyait-il plus puissant qu'il ne l'était réellement.

Se cachant derrière sa double vie humaine de gérant d'hôtel il savait que même lorsqu'il travaillait, il n'était pas vraiment en sécurité. Alors que durant toute sa vie il avait été confiant, maintenant il était complètement dépourvu de toute confiance en lui.

Se promenant sur le petit chemin qui était en ligne droite, regardant les lampadaires qui clignotaient presque tous chacun leur tour. Un phénomène surnaturel? Non, il s'agissait surement de l'âge de ces engins. Comme prévu, Alec n'avait croisé personne depuis plusieurs minutes. L'odeur du réconfort planait au dessus de son esprit, quand soudainement une voix survint et le sortit de ses pensés. Il essaya de distinguer la voix de la femme qui avait parlé et il la trouva assis sur un banc prête à bondir comme un félin en danger. Un petit sourire narquois commença alors à illuminer le visage de l'homme. Comme si tout la crainte dont il avait été victime quelques minutes au par avant avait disparut de son esprit et que l'esprit joueur de son côté incube avait pris le dessus. Que voyait-il devant lui? une femme? Non, il ne voyait qu'une victime de plus à qui faire du mal.

Il s'approcha quelque peut encore de la femme, allant à l'encontre des instructions donnés par celle-ci et pourtant, il se faisait un malin plaisir de la défier.


-Faites attention à qui vous parlez, sa pourrait bien vous coûter la vie un jour.


Une simple phrase concise et le silence s'installa. Il restait pourtant la sans bouger, le regard posé sur elle, entre deux lampadaires, quelque peu caché dans l'ombre. Il était pourtant facile de discerner son regard qui ne cessait de la fusiller comme un prédateur qui ne dément pas de regarder sa proie avant de la chasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. drazi and darklighter
avatar

Messages : 255 Pseudo : foolish mishaps (stéphanie) Célébrité : alexandra daddario Crédits : acydic
Occupations : Vendeuse au rayon parfumerie chez Fragrance Fashion - idéal pour repérer les couples, et mieux les détruire par la suite.
Camp : Neutre à penchant maléfique. Le mal est dans son sang, elle ne peut le nier. Elle n'obéit qu'à ses propres règles toutefois, tuant tous ceux qui oseraient la contredire ou la sous-estimer.





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: echo of the wind | pv alec   Sam 14 Mar - 22:34


Un léger soupir d'exaspération s'échappa des lèvres de la jeune hybride. Il croyait vraiment qu'elle avait peur de lui, comme un misérable insecte sur le point de se faire écraser ? La pensée était tellement risible et pathétique qu'elle eut envie de lui rire au nez ouvertement. Elle pouvait le tuer en moins de deux secondes sans même s'épuiser, et il ne trouvait rien de mieux que de la narguer et se rapprocher d'elle, comme s'il jaugeait son temps de réaction pour déguerpir des lieux en quatrième vitesse. Son audace lui donnait une envie folle de lui exploser le crâne contre un arbre. Et ses hormones de future mère ne cessaient d'accroître ces penchants meurtriers qu'elle semblait tant affectionner. Le bébé n'avait que deux mois qu'il lui tapait déjà sur le système, et semblait vouloir lui prouver qu'elle ne serait pas apte à l'élever. Comme si elle n'était pas déjà au courant. Au fond, elle était persuadé que le mioche faisait tout ça uniquement pour lui taper sur le système, comme pour faire écho à sa nature démoniaque. A n'en pas douter, il ferait la grande joie des Enfers. Si Abel voulait bien cesser de la rendre complètement chèvre, cela étant. Même si, au fond, elle lui était redevable pour tout ce qu'il faisait pour elle, non pas quelle allait l'admettre.

L'inconnu resta planté là, comme un piquet, et ne trouva rien de mieux que de la fixer tel un chasseur fixant sa proie avant de lui sauter dessus, et de la dévorer. Les lampadaires alentours qui ne cessaient de clignoter rajoutait à l'atmosphère lugubre des lieux. Elle ôta sa capuche, révélant alors une magnifique et lisse cascade de cheveux bruns. Elle ne bougea pas d'un poil. Il pouvait bien rester là à la regarder si cela lui chantait, elle comptait bien ne pas se laisser déranger par un de ce présomptueux qui se pensait supérieur à elle. Certainement encore un de ces mortels qui pensait pouvoir l'attirer dans son lit ce soir. Comme si ! Elle n'était pas aussi stupides que toutes ces dindes qu'elle côtoyait matin et soir à son travail, et qui était incapable de se défendre pour leur propre vie. " Vraiment ? Me coûter la vie ? Et votre incapacité à tenir compte d'une sommation n'est-elle pas là la preuve de votre stupidité ? " elle se moquait bien que ces paroles sonnent froides et sèches. Elle n'avait en aucun cas peur des représailles. Cet inconnu lui faisait autant peur qu'un hamster nain. Et Dieu sait à quel point ces bestioles étaient ridicules à souhait. " Ou bien vous croyez-vous en mesure de me faire peur ? " Sa voix était neutre, posé, comme si la présence de l'homme la dérangeait plus qu'elle ne l'effrayait. Et c'était le cas. Il l'ennuyait et l'exaspérait profondément par la façon qu'il avait de l'observer et de positionner, comme si elle ne signifiait rien à ses yeux. Elle pouvait ressentir son assurance d'ici, ce qui la fit lever les yeux au ciel.

Elle retira ses écouteurs et les rangea dans la poche avant de sa veste, sans même ciller ou se démettre de son calme olympien. Elle mourrait d'envie d'un pancake. Avec un supplément de sirop d'érable et de citron. Stupides hormones de grossesse ! Voilà qu'elle délirait sur de la nourriture maintenant ! Elle grogna intérieurement.
crackle bones


Dernière édition par Calypso Dawson le Mar 17 Mar - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. wizard and incubus
avatar

Messages : 353 Pseudo : Al' Célébrité : Paul Walker Crédits : Clochette
Occupations : propriétaire d'un hôtel avec Zéphyr et Octavia
Camp : Neutre
Jack, même si on se cache, je t'aime plus que tout.


Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: echo of the wind | pv alec   Sam 14 Mar - 22:52

L'attitude qu'elle essayait tant à faire paraître ne faisait qu'envenimer son désire de la tuer. Elle se croyait si forte et si doué, Alec commençait à se dire que ce petit jeu enfantin de l'école primaire avait assez duré. Il allait passer au chose un peu plus sérieuse, sans un mouvement et avec le seul contrôle de son esprit, il fit se lever le brouillard, un brouillard épais dans lequel il était presque impossible de décerner une autre personne. Si cette être quel quel soit pensait être en mesure de le combattre, elle avait jugé la situation trop rapidement. Elle n'avait pas devant elle un simple démon bête et avide de sang prêt à y laisser sa peau. Elle avait à faire à un homme intelligent, qui avait sut développer son sens de la stratégie. Bien sur il aurait pu la tuer sur le coup en lui volant son énergie vitale, mais le jeu n'était pas terminé, il avait simplement enclenché la phase de un de son plan.

Tournant autour de sa victime, ne laissant comme seule trace de sa position le bruit de ses pas et la furtive ombre qu'elle pouvait apercevoir. L'ambiance rappelait celui des films d'horreur, où le meurtrier arrive avec son gros couteau et assassine sa victime, la réalité allait être tout autre.


-Tiens je crois qu'il pleut.

Soudainement, seulement une seconde après qu'il ait mentionné la pluie, le ciel se mit à gronder et la pluie décima l’ensemble du brouillard, ne laissant aucune trace de celui-ci sur le sol mouillé.

-C'est quand même mieux ainsi. n'est-ce pas?

Certes, Alec avait d'autre tour dans son sac, si les choses devenait trop dangereuse, il pouvait aussi s'envoler et partie, mais ce n'était pas trop son genre, il préférait encore s'amuser avec sa proie, avant de la vider de son énergie et de rentrer chez lui pour dormir le restant de la nuit. Avec le temps, il avait aussi appris à se méfier, c'est pourquoi il restait toujours en alerte au moindre mouvement qu'elle pouvait faire, il s'était fait prendre une fois, il ne se ferait pas avoir une deuxième fois.

On pouvait voir accrocher à sa ceinture un petit poignard, certains pouvait croire qu'il s'en servait pour tuer ses victimes, mais jamais aucune des personnes que ce poignard n'avait touché n'était mort que par l'utilisation de celui-ci. Il servait à la torture et rien d'autre. Ses bottes en cuirs noir sur lesquels il étaient facile de décerner du sang, laissait à penser que cet homme n'était pas la pour s'amuser, bien que la définition de s'amuser change de personne en personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. drazi and darklighter
avatar

Messages : 255 Pseudo : foolish mishaps (stéphanie) Célébrité : alexandra daddario Crédits : acydic
Occupations : Vendeuse au rayon parfumerie chez Fragrance Fashion - idéal pour repérer les couples, et mieux les détruire par la suite.
Camp : Neutre à penchant maléfique. Le mal est dans son sang, elle ne peut le nier. Elle n'obéit qu'à ses propres règles toutefois, tuant tous ceux qui oseraient la contredire ou la sous-estimer.





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: echo of the wind | pv alec   Mer 18 Mar - 18:18


Il commençait sérieusement à lui taper sur le système. Calypso n'avait jamais été connu pour sa patience ni pour sa clémence. Et ces deux notions étaient mises à rude épreuve par cet étranger qui osait la toiser et la sous-estimer. Il avait dépassé les bornes. Et elle allait se faire un plaisir de lui remettre un point sur les i. Elle se moquait bien d'être enceinte. S'il fallait lui exploser le crâne, elle le ferait sans hésiter. Ou alors elle lui arracherait le coeur. Dans tous les cas, la perspective de se débarasser de lui l'enchantait grandement. Elle qui cherchait simplement à passer du temps seule, voilà qu'il ne trouvait rien de mieux que de venir l'importuner et que de la provoquer ! En général, les imprudents dans son genre ne faisait jamais long feu.

Elle s'apprêtait à se lever pour lui coller une bonne raclée - et sans doute le laisser pour mort quand du brouillard décida de se joindre à la situation déjà des plus irritantes. Elle leva les yeux au ciel d'exaspération. S'il croyait l'impressionner avec sa pluie de pacotille, il était encore plus idiot qu'elle ne l'avait cru possible. Un sorcier. Elle ne voyait que ça. La météo n'avait rien de naturel, et il avait cet air malin que prennent ceux qui viennent de faire quelque chose qu'ils pensent que personne ne comprend. Dommage pour lui, elle n'était pas novice en la matière et savait reconnaître l'usage de magie quand elle y était confrontée. Et à quoi jouait-il exactement en lui tournant autour comme un vautour ? Il se croyait vraiment effrayant ? Elle rit intérieurement devant tant de stupidité. Et pour en rajouter une nouvelle couche, il ne trouva rien de mieux à faire que de jouer les intelligents en faisant sa petite remarque. Pathétique.

La pluie ne tarda pas à tomber non plus. Elle haïssait la pluie tout particulièrement. Elle remit sa capuche d'un geste nonchalant, sans même bouger d'un pouce. Elle n'avait pas peur de lui, elle était seulement excédée et énervée. " Génial, de la pluie. Qu'est-ce c'est effrayant, j'en ai la chair de poule. " Elle parlait de cette voix sarcastique et moqueuse qu'elle employait toujours pour énerver ses proies, juste avant de leur sauter dessus et de les tuer. Elle était consciente des regards qu'il lui lançait, observant chacun de ses gestes. Elle avait également remarqué le poignard à sa ceinture, et n'avait aucun doute quand à son habilité à s'en servir. Elle n'avait besoin d'aucune arme. Son frère lui avait offert une dague pour son vingtième anniversaire - bien précieux qu'elle gardait jalousement dans son sac - histoire de l'avoir sous la main si jamais le besoin s'en faisait sentir. Mais, généralement, elle n'en avait pas utilité. Ses pouvoirs étaient suffisants. Notamment le dernier qu'elle avait découvert : son toucher mortel. Malheureusement, elle ne le contrôlait pas encore assez bien pour être certaine qu'il fasse effet si jamais elle en avait besoin.

Elle préféra donc jouer la carte de la subtilité, faisant naître un sentiment de doute et de peur chez son interlocuteur, qui continuait de la jauger du regard, la pluie de plus en plus insistante. Elle ressentit l'assurance de l'homme, et la modifia à sa guise, insufflant peu à peu à cette émotion de l'appréhension, de la confusion, et enfin de la peur. Pure, terrifiante, agonisante. Elle la laissait s'installer, regardant le changement chez l'homme, sans pour autant bouger de sa place assise. Ses mains trouvèrent son sac, et l'ouvrirent, en extirpant la dague de son frère qu'elle agrippa, prête à bondir s'il le fallait.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: echo of the wind | pv alec   

Revenir en haut Aller en bas
 

echo of the wind | pv alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmageddon :: City Centre :: Vancouver Downtown :: Stanley Park-