NOUVEAU FORUM : http://thecursed.fr1.co/

Partagez | 
 

 can't keep my eyes off of you | pv aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
member. drazi and darklighter
avatar

Messages : 255 Pseudo : foolish mishaps (stéphanie) Célébrité : alexandra daddario Crédits : acydic
Occupations : Vendeuse au rayon parfumerie chez Fragrance Fashion - idéal pour repérer les couples, et mieux les détruire par la suite.
Camp : Neutre à penchant maléfique. Le mal est dans son sang, elle ne peut le nier. Elle n'obéit qu'à ses propres règles toutefois, tuant tous ceux qui oseraient la contredire ou la sous-estimer.





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: can't keep my eyes off of you | pv aaron   Sam 14 Mar - 23:12


Encore une nuit à écumer le Edgewater Casino. A croire qu'elle n'avait vraiment rien de mieux à faire ces temps-ci. Et au fond, elle préférait cela aux soirées plats préparés devant la télévision. Dieu qu'elle haïssait cet engin. Et puis, rester la soirée aux toilettes, à subir les nausées, très peu pour elle. Calypso préférait encore boire à s'en noyer les poumons. Et tant pis pour le bébé. Sa nature de démon le rendait sans doute plus robuste que le reste des foetus dans tous les cas. Elle pouvait bien boire autant qu'elle le voulait, cela n'allait rien changer à la donne. Auquel cas, cela prouverait une fois de plus que les mortels étaient fragiles et ridiculement pathétique, même à l'état d'embryon. Elle en était à son troisième verre, et ne ressentait toujours rien. En réalité, même si la perspective de boire et de dépenser son argent la tentait, sa présence ici était dû à une toute autre raison. Le barman en face d'elle faisait des allers et venus entre les clients, ses yeux bleus la captivant plus que tout au monde. Elle l'observait en silence, sans même essayer d'être discrète. Elle se doutait bien qu'il l'avait remarquée. C'était sans doute le seul mortel qui pouvait la rendre aussi confuse, ce qui l'exaspérait grandement.

Elle ne comprenait en rien ce qui la poussait à revenir ici tous les soirs de la semaine, au lieu de rester chez elle à se reposer, et à attendre que le lendemain ne vienne. C'était comme une force invisible la contrôlait, et la ramenait ici sans arrêt. Et aucune des hypothèses qu'elle avait envisagé n'avaient de sens logique. En d'autres termes, elle était dans le noir complet. Elle but une gorgée de son verre - du whisky, ou peut-être du cognac, elle n'avait jamais vraiment été douée pour reconnaître la douce subtilité des alcools - et se passa une main distraite dans les cheveux, ses yeux bleus électriques toujours fixés sur le jeune mortel en face d'elle. Un léger coup d'oeil à sa montre lui indiqua qu'il était plus de vingt-deux heures. Beaucoup trop tôt pour rentrer, beaucoup trop tard pour reculer.

La jeune hybride pouvait ressentir toutes les émotions de ses voisins de bar. Ce n'était que de la mélancolie, ou de l'amertume, pour la plupart. Pour les autres, l'excitation et l'adrénaline des jeux, ou bien même l'hilarité de l'alcool. Elle avait bien envie de tous les rendre belliqueux, histoire qu'une bagarre éclate et qu'elle ait une raison pour tuer quelqu'un, et filer à l'anglaise. Elle n'en pouvait plus de rester là, à le regarder, sans même savoir pourquoi elle le regardait en premier lieu. Une jeune femme s'approcha d'elle, empestant l'amour à plein nez. Un rictus de dégoût se dessina sur le visage de Calypso, qui ne se fit pas prier pour faire disparaître ce sentiment infâme de la nouvelle venue - laquelle repartit, laissant en plan son fiancé qui semblait des plus paumés. Là, c'était beaucoup mieux. Elle but le reste de son verre cul-sec,  alors même que l'objet de son obsession se dirigeait vers elle. 
crackle bones


Dernière édition par Calypso Dawson le Dim 15 Mar - 15:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. i am a human
avatar

Messages : 110 Pseudo : BOYKA. Célébrité : logan lerman. Crédits : mind dreamer + avatar.
Âge : vingt-et-un ans.
Occupations : barman au edgewater casino, depuis de nombreuses semaines.
Statut civil : célibataire.
Camp : neutre (mortel).


ONLY MORTAL



Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: can't keep my eyes off of you | pv aaron   Dim 15 Mar - 10:32


Depuis environ deux heures, le mortel avait pris son service et servait les clients qui ne cessaient d'affluer. Travailler dans un endroit aussi grand et classe, cela plaisait énormément à l'unique enfant des Newton. Bien que ce dernier semblait très sérieux et attentif à ce qu'il faisait, cela ne l'empêchait pas d'observer ce qui se passait aux alentours. La raison ? Depuis quelques jours, il avait remarqué une ravissante inconnue qui restait toujours à distance, mais qui ne cessait de le regarder. Peut-être qu'il se faisait simplement une idée, mais son comportement semblait l'intriguer. Visiblement, elle n'était pas là, seulement la soirée ne faisait que commencer et tout pouvait arriver, Aaron en avait bien conscience. La plupart des personnes qu'il servait étaient des habitués et il s'entendait très bien avec eux. Le jeune barman était apprécié sur son lieu de travail, que ce soit par ses collègues ou même par les clients, qui pouvaient toujours parler avec lui, sans aucun problème. La soirée battait son plein et le casino se remplissait au fil des minutes, ce qui était tout de même une excellente chose.

Le mortel était heureux de travailler dans ce lieu si vivant et qui possédait une excellente réputation. Certes, il n'était que barman, mais cela lui suffisait amplement. Faire des études de médecine, cela ne l'avait jamais tenté et en plus, il ne se voyait pas devenir comme son père, vu que les deux individus ne se parlent jamais. Pour cause, son géniteur ne voulait pas d'enfant et à donc toujours été distant envers sa progéniture. Blessé au plus profond de son être, Aaron avait donc décidé de se venger et de faire ce qui lui semblait le mieux pour lui. Devenir comme son père ne l'intéressait guère, ce n'était qu'un étranger pour lui, un fantôme. Alors que cette soirée battait son plein et que le casino était bondé de monde, il posa son regard sur cette jeune femme, qui venait presque tous les soirs et qui semblait le fixer, tout en restant immobile. Un comportement qui l'effrayait un peu, mais il était surtout intrigué et cela prenait le pas sur tout le reste. Cette fois, il était vraiment sûr qu'elle le fixait et il allait entamer une discussion avec la ravissante inconnue.

Tout en demandant à un collègue de prendre la relève, il se dirigea alors vers la personne en question, qui continuait de le regarder. Nul besoin d'être froid et agressif, le barman avait juste besoin de savoir ce qu'elle désirait et la raison de ce comportement, pour le moins étrange. « Bonsoir. Je ne voudrais pas vous importuner, mais il me semble vous avoir déjà vu ses derniers jours et... c'est un peu délicat, mais je voulais savoir si vous fixiez toujours les gens comme vous venez de le faire. A chaque fois que je vous aperçois, j'ai l'impression que vous me fixer sans interruption. » Un peu gêné de cette situation et surtout de faire fausse route, il se mit à se mordre la lèvre, sans pouvoir se contrôler. Un geste qu'il ne faisait que très rarement et pourtant, peut-être que la jeune femme le perturbait, sans savoir pourquoi. C'était tout à fait possible, il ne pouvait pas encore dire ce qu'il pensait de tout cela. Attendant une quelconque réponse de son interlocutrice, le mortel espérait sincèrement ne pas avoir contrarié la ravissante inconnue, qui semblait à la fois étrange, mais aussi très attirante.   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. drazi and darklighter
avatar

Messages : 255 Pseudo : foolish mishaps (stéphanie) Célébrité : alexandra daddario Crédits : acydic
Occupations : Vendeuse au rayon parfumerie chez Fragrance Fashion - idéal pour repérer les couples, et mieux les détruire par la suite.
Camp : Neutre à penchant maléfique. Le mal est dans son sang, elle ne peut le nier. Elle n'obéit qu'à ses propres règles toutefois, tuant tous ceux qui oseraient la contredire ou la sous-estimer.





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: can't keep my eyes off of you | pv aaron   Dim 15 Mar - 15:31


Calypso jura intérieurement. Son verre était dorénavant vide, et l'objet de son attention se trouvait désormais devant elle, ses yeux -d'un bleu tout aussi intense que les siens- rivés sur elle. S'acharner à venir ici soir après soir était une mauvaise idée - elle l'avait toujours su. Cela ne semblait pourtant pas l'avoir découragée, ce qui en soit n'était pas des plus étonnants. Elle n'obéissait jamais à personne, et ne reculait devant rien. Aussi, n'aurait-elle jamais abandonné, quand bien même cela s'avérait être une mauvaise idée. Et devant le fait accompli, elle se demandait encore et toujours ce qui l'avait poussé à revenir tous les soirs, juste pour l'observer lui. Il n'était certainement pas le seul représentant de la gente masculine présent, et elle avait pu remarquer à plusieurs reprises le regard insistant de plusieurs autres hommes, qu'elle s'était empressée de remettre à leur place d'un coup d'oeil froid. Et pourtant, elle devait se rendre à l'évidence : il était le seul à avoir capté son attention, alors qu'il n'avait rien fait pour. Un simple et pauvre mortel. L'ironie de la situation n'échappait pas à la jeune hybride.

Il s'adressa à elle, d'une voix gênée mais terriblement captivante. Reprends-toi ma vieille, se sermonna-t-elle. C'était un être démoniaque, pas une misérable humaine en pâmoison devant le premier venu, bonté divine ! Elle fronça légèrement les sourcils, comme si pour mieux déterminer de la meilleure marche à suivre. Engager la conversation comme si de rien n'était, ou bien l'ignorer sèchement comme elle savait si bien le faire ? La réponse était évidente, et pourtant si difficile à admettre. Elle se mordit la joue, il ne voulait en rien la froisser, et étrangement, cela la fit sourire. Un sourire sincère, dénué de tout sarcasme et de toute froideur. " C'est assez gênant, je l'admets. Désolée si je vous ai fait peur, ce n'était en rien mon intention. " De un, depuis quand était-elle gênée ? De deux, depuis quand s'adressait-elle à quelqu'un aussi naturellement ? Même face à ses clients, sa gentillesse et son côté chaleureux étaient forcés. Elle se radoucissait ! Maudites hormones qui jouaient avec ses émotions comme un maudit yoyo !

" Je n'ai jamais été très discrète quand il s'agit d'observer les gens. Surtout les gens aussi intriguant que vous. " Intriguant, oui voilà. Elle refusait d'employer le terme 'charmant' ou même encore 'mignon'. Elle aurait encore préféré se faire étrangler par Cupidon lui-même. D'ailleurs, si jamais elle apprenait qu'un de ces misérables insectes étaient responsables de tout ça, il allait souffrir. Et pourtant, la vérité était tout autre. Calypso trouvait le jeune homme devant elle des plus charmants. Et ça la mettait hors d'elle. " Je m'appelle Calypso, au fait. " Elle ne demanda pas le prénom de son interlocuteur, le connaissant déjà trop bien pour l'avoir lu sur son badge et l'avoir entendu par les autres clients. Aaron. Un prénom qu'elle trouvait bien trop simple et gentillet à son goût. Que voulez-vous, quand on a le mal dans le sang, on a tendance à voir le bien partout.  
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. i am a human
avatar

Messages : 110 Pseudo : BOYKA. Célébrité : logan lerman. Crédits : mind dreamer + avatar.
Âge : vingt-et-un ans.
Occupations : barman au edgewater casino, depuis de nombreuses semaines.
Statut civil : célibataire.
Camp : neutre (mortel).


ONLY MORTAL



Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: can't keep my eyes off of you | pv aaron   Dim 15 Mar - 16:30


Cette femme n'était pas comme les autres, elle intriguait au plus haut point le jeune barman, même s'il ne savait pas vraiment pourquoi. En tout cas, une chose était sûre, c'est qu'il la trouvait plus que ravissante. Heureusement pour lui, il allait pour discuter un peu avec elle et savait que son collègue pouvait facilement gérer. Très rapidement, son interlocutrice se mit à répondre à sa question, ce qui allait permettre au jeune Newton de comprendre son comportement, le fait qu'elle ne cessait de le fixer depuis son arrivée. Apparemment l'inconnue ne voulait pas lui faire peur et semblait toute aussi gênée que lui. Elle rajouta ensuite qu'elle le trouvait plutôt intriguant, ce qui le surprit quelque peu, il fallait bien l'avoue. Jamais une personne de la gente féminine ne lui avait dit une telle chose. Après tout, il se considérait comme un jeune homme tout à fait normal, qui n'avait rien de plus que les autres. « Tu trouves vraiment que je suis quelqu'un d'intriguant ? C'est la première fois qu'une femme me dit cela. Ne t'en fait pas, ce n'est pas un reproche loin de là, cela me surprend juste un petit peu, je dois bien l'avouer. » Une nouvelle fois gêné par ses propres paroles, il se mit à se gratter la tête, se mordant une nouvelle fois la lèvre, comme si le mortel trouvait l'inconnue intimidante, ce qui n'était pas totalement faux, avec un minimum de recul.

Alors qu'Aaron venait à peine de lui adresser quelques mots, son interlocutrice se présenta enfin. Calypso, un nom qu'il appréciait réellement et qui lui allait à merveille. « Enchanté, moi c'est Aaron. Dis-moi... un verre gratuit de la maison te ferait plaisir ? » Un sourire se dessina alors sur le visage du barman qui était toujours aussi intrigué par cette ravissante créature, qui ne cessait de l'attirer, sans pouvoir lutter contre ce sentiment étrange et omniprésent. Plongeant son regard dans celui de Calypso, il gardait toujours son sourire, essayant réellement de comprendre pourquoi cette femme l'intimidait autant. En tout cas, il était sûr d'une chose, aucune personne du sexe opposée ne l'avait autant intrigué qu'actuellement.    
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. drazi and darklighter
avatar

Messages : 255 Pseudo : foolish mishaps (stéphanie) Célébrité : alexandra daddario Crédits : acydic
Occupations : Vendeuse au rayon parfumerie chez Fragrance Fashion - idéal pour repérer les couples, et mieux les détruire par la suite.
Camp : Neutre à penchant maléfique. Le mal est dans son sang, elle ne peut le nier. Elle n'obéit qu'à ses propres règles toutefois, tuant tous ceux qui oseraient la contredire ou la sous-estimer.





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: can't keep my eyes off of you | pv aaron   Mer 18 Mar - 18:59


Il était sans doute le premier mortel à s'exprimer si ouvertement envers elle. La plupart du temps, les gens avaient peur d'elle et préféraient donc l'éviter. Même les nombreux clients qu'elle conseillait à son travail avaient toujours eu tendance à se sentir mal à l'aise en sa présence. C'était quelque chose qu'elle voulait, et qui la satisfaisait grandement. Et elle se flattait elle-même en constatant que bon nombre de démons n'osaient également pas l'importuner, par peur de représailles. Aaron était le seul qu'elle laissait s'approcher, et dont elle ne voulait pas contrôler chacune des émotions. Elle ne comprenait pas pourquoi, mais elle refusait tout simplement d'utiliser sa magie sur lui, voire même de le tuer. Elle ne voulait pas lui faire du mal, ne souhaitait pas quitter cet endroit avant d'avoir fini sa conversation avec lui.

Les paroles du jeune homme lui arrachèrent un léger rire. Il n'avait peut-être rien d'intéressant aux yeux du reste du monde - mais pour elle, cette fascination qu'il exerçait sur elle n'avait rien d'humain. Elle le soupçonnait même de bien cacher son jeu, et de ne pas être si mortel que ça. Mais elle chassa vite cette pensée de sa tête. Il n'était rien de plus qu'un humain. Il ne dégageait en rien du surnaturel, et tout chez lui était si communément et bonnement humain. Banal. C'en était presque triste et décevant. Au fond, c'était sans doute cela qui la fascinait tant. Cette banalité déconcertante. " Les gens ne font sans doute pas si bien attention que ça, voilà tout. " ou alors, elle faisait bien trop attention. L'un comme l'autre, elle ne savait plus vraiment où elle en était. Quand il se gratta la tête et se mordilla les lèvres gêné, elle ne put s'empêcher de l'imiter, se trouvant automatiquement ridicule. Ses parents étaient des êtres maléfiques, elle ne pouvait décemment pas se montrer aussi pathétique et niaise que le commun des mortels !

Son interlocuteur se présenta également, un geste inutile en soit, vu qu'elle connaissait déjà son prénom. Elle sourit toutefois à ses mots, ne voulant pas paraître grossière. Attendez un peu. Depuis quand ne souhaitait-elle pas se montrer grossière ? Elle jura intérieurement, se châtiant elle-même d'un tel comportement. Son subconscient lui hurlait de partir sur le champ et de le laisser en plan, lui le pauvre mortel inutile. Mais elle ne pouvait se résoudre à le faire. Son bébé semblait sentir sa bataille interne puisqu'une nouvelle vague de nausées l'envahit. Elle se mordit la joue, essayant de contenir au mieux son malaise. Elle n'était pas humaine, c'était une hybride par tous les enfers ! Le jeune homme ne semblait rien remarquer, et continuait de lui parler comme si de rien n'était. Elle remerciait sa constitution démoniaque, et sa capacité à fausser ses expressions et ses sentiments en toutes circonstances, sans quoi elle serait morte depuis bien longtemps.

" Enchanté Aaron. C'est un joli prénom. C'est hébreux, si je ne m'abuse ? " Elle s'était toujours intéressé à la linguistique et à l'anthroponymie. Savoir quelles origines et quelles significations composaient un prénom. Cela pouvait paraître anodin pour certains, mais Calypso savait qu'un nom pouvait révéler bien des choses sur une personne. Quand il lui proposa un verre, elle ne put s'empêcher d'acquiescer. Elle ne refusait jamais un verre. Même d'un inconnu. Et au fond, Aaron était sans doute le seul être qui lui était le plus inoffensif. " Avec plaisir. " Elle lui rendit son sourire, sentant déjà sa garde se baisser, ce qui ne promettait rien de bon. Elle semblait tout aussi fasciné par les yeux de son interlocuteur que lui semblait l'être des siens. Elle lui rendit son sourire,, remettant une de ses mèches de cheveux derrière les oreilles, et sentant déjà sa garde se baisser, ce qui ne promettait rien de bon.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
member. i am a human
avatar

Messages : 110 Pseudo : BOYKA. Célébrité : logan lerman. Crédits : mind dreamer + avatar.
Âge : vingt-et-un ans.
Occupations : barman au edgewater casino, depuis de nombreuses semaines.
Statut civil : célibataire.
Camp : neutre (mortel).


ONLY MORTAL



Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: can't keep my eyes off of you | pv aaron   Mer 18 Mar - 20:40


Un sentiment étrange faisait son apparition et n'arrêtait pas de chambouler le jeune barman, qui ne savait plus quoi penser. Calypso était une femme ravissante, mais c'était aussi quelqu'un qu'il ne connaissait que depuis peu de temps, mais pour qu'il ressentait quelque chose d'encore inconnu, mais de terriblement déstabilisant. Son envie de passer au-dessus de ça et de se contrôler était très difficile, ce qui ne lui plaisait guère. Observant tout autour de lui, il essayait de voir si son collègue avait besoin d'aide. Fort heureusement cela n'était pas le cas et malgré cette attirance qu'il ne comprenait pas, il appréciait parler avec sa jeune interlocutrice. Cette dernière lui demanda si son prénom était hébreux, une chose qu'il n'était pas sur de savoir, mais Calypso avait le droit à une réponse, même si elle n'était pas aussi claire qu'elle l'aurait certainement voulue. « Pour être franc avec toi, il me semble que c'est le cas, mais je n'en suis pas certain, désolé. » Un sourire gêné vint se dessiner alors sur le visage du jeune Newton qui se dirigea alors vers le bar. La raison ? La ravissante jeune femme avait visiblement envie d'un deuxième verre, il allait donc lui apporter tout cela, au plus vite.

Revenant auprès d'elle, il lui tendit sa boisson, avant de plonger son regard dans le sien. Cette personne était la seule qui pouvait l'attirer autant et il était difficile pour Aaron de se contrôler. Sans plus attendre, il rapprocha son visage et posa ses lèvres contre celles de Calypso, avant d'avoir un mouvement de recul. Ce qu'il venait de faire ne lui ressemblait absolument pas et le gênait plus qu'autre chose. « Je... je ne voulais pas excuse-moi... j'ai besoin de réfléchir et de prendre un peu l'air. » Rapidement, le mortel contourna son interlocutrice et se dirigea vers la sortie du casino. Heureusement pour lui, personne ne se trouvait devant l'entrée du bâtiment et cela allait lui permettre de se remettre les idées en place. Ce qu'il ressentait pour Calypso était encore inconnu et le rendait complètement dingue, car il n'arrivait pas à contrôler la situation. Certain que la jeune femme n'allait pas le suivre et même le détester pour un tel geste, il ferma les yeux en instant, avant de frapper contre le mur, énervé contre ce qu'il venait de faire. Cette situation le dépassait et il ne savait pas quoi penser de ses sentiments envers la ravissante demoiselle. L'air frais lui faisait du bien, même si cela ne changeait rien à la situation.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: can't keep my eyes off of you | pv aaron   

Revenir en haut Aller en bas
 

can't keep my eyes off of you | pv aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmageddon :: City Centre :: Vancouver Downtown :: Edgewater Casino-