NOUVEAU FORUM : http://thecursed.fr1.co/

Partagez | 
 

 Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête (Coeur de pirate) ღ Aimee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin. princess of illusions
avatar

Messages : 193 Pseudo : ENIDE Célébrité : Phoebe Tonkin Crédits : shiya (avatar) hellagifhunts tumblr (gif) northern lights. (signature)
Âge : Vingt-trois ans
Occupations : Barmaid au Granville Room
Statut civil : Célibataire
Camp : Neutre
Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête
(Cœur de pirate)





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête (Coeur de pirate) ღ Aimee   Jeu 19 Fév - 1:48


aimee wells
Et du cœur à tes lèvres je deviens un casse-tête (Coeur de pirate)

nom : Mon vrai nom de famille, donc celui de mon père, est Oskov, mais je ne l'utilise que pour les documents officiels. J'utilise plutôt le nom de famille de ma mère, qui est Wells. prénom : J'ai hérité du prénom de mon arrière grand-mère paternelle, soit Aimee. surnom : Le seul surnom que je tolère est Wells. âge : J'ai vingt-trois ans, l'âge de la débauche. date de naissance : Je suis née le deux mars mille neuf cent quatre-vingt-douze. lieu de naissance : Je suis née et j'ai grandi dans la ville de Winnipeg (Manitoba, Canada). origines : Mon père est Ukrainien et ma mère était Canadienne.statut monétaire : Mon salaire se situe en bas de la moyenne, mais je vis quand même très bien. métier : Je suis barmaid au Granville Room depuis un an maintenant. Je pensais à l'université, mais je ne sais plus maintenant. Peut-être l'école de magie? Je ne sais pas. orientation sexuelle : Je suis hétérosexuelle, mais j'ai tout de même eu quelques aventures bisexuelles. statut civil : Je suis célibataire et probablement vouée à la malédiction en ce qui concerne les relations amoureuses. caractère : Orgueilleuse, égoïste, sarcastique et impulsive. Loyale, généreuse, douce et à l'écoute. groupe : Tyler.



hear now the words of the witches
ma race : Sorcière (la magie a sauté quelques générations dans la famille de ma mère, famille qui était jadis très puissante dans le monde magique)
mon camp : Neutre (normalement je serais bénéfique, mais ces temps-ci, j'ai bien de la difficulté à gérer mes émotions)
mes pouvoirs : Télékinésie (actif - non contrôlé), illusions (inactif - bientôt actif) et projection astrale (inactif).
Aussi : amulette familiale au pouvoir de prémonition, mais elle ne peut l'utiliser qu'en cas d'urgence


1. Depuis toute petite j'essaye d'attirer l'attention, que ce soit en faisant des mauvais coups, en obtenant les meilleurs notes de mon niveau, en m'habillant de façon provocante, en étant capitaine d'un sport quelconque, en parlant de façon provocante, etc. 2. On pourrait croire que j'ai une grande confiance en moi, mais en fait, ce n'est pas le cas. 3. Je ne pense pas mériter un gentil garçon, c'est la raison de mes échecs amoureux. 4. Étant lassée des peines d'amour, j'enchaîne les histoires d'une nuit (depuis maintenant deux ans). 5. Je déteste les films d'amour. 6. J'adore les fraises, surtout les fraises enrobées de chocolat. 7. Je suis un moulin à paroles et je n'arrête pas de parler même si la personne à qui je parle ne m'écoute pas ou ne s'intéresse pas à ce que je dis.  8. J'adore m'amuser, donc faire la fête, aller à la fête-foraine, rire, faire des activités à l'improviste, etc. 9. J'aime la chanteuse Cœur de pirate.  10. Je mordille toujours le bout de mes crayons lorsque je suis anxieuse. 11. Je me passionne pour le théâtre et la littérature. 12. J'aimerais faire le tour du monde et que le dernier pays visité soit Bali, où je pourrais apprendre à faire du surf. 13. Je suis particulièrement impulsive et c'est tout à fait mon genre d'acheter une paire de soulier à huit cent dollars pour me rendre compte que je n'ai plus d'argent pour manger ou encore m'emporter dire des mots que je ne pense pas. 14. J'accorde difficilement ma confiance à quelqu'un. 15. J'adore la série télévisée Friends. 16. Je raffole du pop-corn. 17. J'ai peur des espaces restreints. 18. J'ai dû jeter une panoplie d'articles de maison à cause de mon pouvoir de télékinésie que je ne contrôle pas encore (je brise tout). 19. J'aimerais, même si je ne l'ai jamais dit à personne, me marier un jour. L'amour ne m'a pas quitté complètement, je garde encore une petite parcelle d'espoir! 20. J'ai trois chats à la maison, mais ne m'appelle pas Crazy cat lady sinon je te fous une baffe. 21. J'ai horreur des légumes. 22. Je suis neutre et non bénéfique, car même si ma personnalité penche plus du camp des bénéfiques, je vis présentement sur la colère, sentiment propre au camp des maléfiques. 23. Je crois que je suis en amour avec mon être de lumière. 24. Les Fondateurs lui ont remis une amulette qui appartient à sa famille depuis des siècles. L'amulette le pouvoir de prémonition.



Pseudo : ENIDE Âge : Quatre-vingt seize ans et pas toutes mes dents Fréquence de connexion : Le plus souvent possible! Avis sur le forum : J'ai aidé à sa création, donc bien sûr que je le trouve joli et bien fait   Célébrité : Phoebe Tonkin (la plus belle)




_________________
Aimee Wells
Je crois qu’il est trop tard ; Pour te dire que ça fait mal ; Mon cœur n’est plus comme avant ; Car il s’endort tout doucement COEUR DE PIRATE


Dernière édition par Aimee Wells le Jeu 12 Mar - 22:22, édité 25 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin. princess of illusions
avatar

Messages : 193 Pseudo : ENIDE Célébrité : Phoebe Tonkin Crédits : shiya (avatar) hellagifhunts tumblr (gif) northern lights. (signature)
Âge : Vingt-trois ans
Occupations : Barmaid au Granville Room
Statut civil : Célibataire
Camp : Neutre
Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête
(Cœur de pirate)





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête (Coeur de pirate) ღ Aimee   Jeu 19 Fév - 1:48



this is the start of how it all ever ends
Aimee, ferme le rideau, tout le monde te voit! Oui, Aimee, tu gâches la pièce de théâtre avant même qu'elle ne commence! Malgré les discours réprobateurs qui se faisaient de plus en plus nombreux derrière mon dos, je m'obstinai à garder la tête entre les deux énormes tissus rouges qui surplombaient la scène de spectacle. Le cœur battant, une boule à la gorge et les mains humides, je scrutai la salle de spectacle dans l'espoir d’apercevoir mon père. Était-il là? Si oui, où était-il assis? D'habitude, il n'assistait pas à mes spectacles, car je ne jouais pas le rôle principal. Toutefois, cette fois-ci, j'arborais le costume de Juliette, prête à mourir d'amour pour Roméo. Il devait être là, non? Elle cherche son père trop occupé pour s'occuper d'elle. Tu perds ton temps, Aimee, il ne viendra pas. Pas pour toi, en tout cas. À ces mots, je figeai sur place. Je sentis la colère monter en moi, se déplacer de mes orteils à la racine de mes cheveux. Je lâchai enfin le rideau, mais pas pour pour supposément arrêter de gâcher la pièce de théâtre avant même qu'elle ne commence, mais pour pour faire face à celui qui m'avait insulté. Personne ne t'aime, Aimee, il faudrait peut-être que tu t'en rendes compte un jour. Tu es trop bizarre. Mes yeux s'enflammèrent, mes jambes s'élancèrent, mon poing fendit l'air. Vas te faire voir, idiot!

***

Le soleil ne veillait sur la ville de Winnipeg que depuis quelques heures lorsque j'ouvris les yeux pour la première fois de la journée. Comme à l'accoutumée, mon lit était sans dessus-dessous : le couvre-lit était sur le sol et les draps étaient à mes pieds. Même les oreillers n'étaient plus sous ma tête, mais à ma droite et à la hauteur de mes épaules. Je ne pus retenir un bâillement, puis je m'étirai. Mon chat, qui était juste à côté de moi, fit de même.
Un quart d'heure plus tard, je descendais l'escalier central du manoir. Il craquait sous mon poids, mais il aurait également craqué sous le poids d'un enfant. Il fallait dire que mon chez-moi, il en avait vu passer, des générations! J'avais presque atteint le rez-de-chaussée lorsque je me suis rendue compte que j'avais oublié mon dernier achat sur ma table de nuit : La Fille aux yeux d'or, d'Honoré de Balzac. Je lisais toujours le matin, peu importe la lecture. J'avais pris cette habitude voilà des années. En faisant demi-tour, mon œil fut attiré par la porte ouverte de la chambre de mon père. Mes yeux devinrent curieux : cette porte n'était jamais ouverte, au contraire, elle était toujours fermée à clef. Je réfléchis un moment, puis m'introduisis dans la chambre de mon père. J'y trouvai la même pièce que j'avais vu quelques fois étant jeune, sauf un objet qui reposait tranquillement sur le bureau près de la fenêtre. Cet objet, je le pris dans mes mains : c'était un vieil album de photographies. Il appartenait à Emma Wells et retraçait toute sa vie. Un picotement surgit dans mes yeux, ainsi qu'une boule dans ma gorge. Je n'avais jamais vu ma mère, c'était la première fois que je la voyais, que je voyais à quoi elle ressemblait. Qu'est-ce que tu fais ici, Aimee? Donne-moi cet album de photographies, il n'est pas à toi! Ne t'approche pas de moi! Cet album est aussi le mien  que le tien, car il appartient à maman! Pourquoi m'as-tu menti en me disant que tu avais perdu tous ses effets personnels dans un incendie au manoir? Qu'est-ce que tu caches d'autre dans ta chambre? Tu es trop jeune, Aimee, tu ne comprendrai pas. Donne-moi cet album de photographies. Non! Comment as-tu pu me raconter un tel mensonge, et ce, pendant autant d'années! Comment as-tu osé te taire face à toutes mes questions concernant maman! Aimee, ça suffit! De toute façon, elle serait encore ici, si ce n'était pas de toi! Alors, selon toi, j'aurais tué ma propre mère, car j'aurais eu la mal intention de naître? Un immense chagrin pris possession de mon corps tout entier, un chagrin que je n'avais jamais éprouvé auparavant, un chagrin qui me faisait mal physiquement. Je venais de comprendre pourquoi j'avais été élevée par tant d'étrangers, pourquoi j'avais passé tant de nuits seule sans aucune surveillance, pourquoi j'avais passé mon enfance et mon adolescence dans la recherche d'attention, pourquoi mon père ne m'avait jamais aimé. Celui-ci s'était d'ailleurs tu un moment, l'expression complètement vide, avant d'acquiescer de la tête et de se retirer.
Dès le lendemain matin, j'étais en voiture direction Vancouver. J'avais dix-huit ans, j'avais des économies et je n'étais pas encore à l'université, donc  même si je ne l'avais pas attendu, c'était le moment idéal pour partir.  

***

La lune rendait les étoiles jalouses en ce mardi soir. Parfaitement ronde et merveilleusement brillante, la lune animait les esprits et échauffait les cœurs. Le ciel parfaitement nu autant que le sol, le temps était clair. Seule une légère brise venait fendre le silence des plus mystérieux recoins de la ville.
Ce n'était plus qu'une question de minute avant la fermeture du Granville Room. Seule derrière le bar et seule dans le bar tout entier, je passai un dernier coup de ballet avant d'accrocher mon tablier. La soirée avait été calme, mais mon esprit avait été troublé. En effet, je n'avais pas cessé de penser à ma vie. Cinq années s'étaient écoulées depuis cette querelle avec mon père, cinq années s'étaient écoulées depuis mon départ du manoir. Entre-temps, je m'étais installée dans un appartement miteux, j'avais travaillé comme serveuse dans un café, j'avais économisé un peu d'argent, j'avais voyagé aux États-Unis, j'avais enseigné des cours de théâtre, j'avais été engagée comme barmaid au Granville Room et je m'étais installée dans un nouveau appartement, bien plus confortable que l'ancien. Je pensais à tout ce chemin que j'avais fait et à quel point j'en étais fière, satisfaite. Malgré une enfance emplie d'une grande solitude et de nombreux manques, je m'étais plutôt bien débrouillée. Le manque d'amour était toutefois encore présent chez moi, que ce soit en faisant tout pour attirer l'attention ou en prenant des décisions douteuses en amour.
L'appel de la fatigue se fit sentir et je jetai un coup d’œil à ma montre. Il était trois heures et cinq du matin, je pouvais quitter les lieux et barrer la porte derrière moi.
J'entrais dans une ruelle lorsque j'entendis des bruits de pas. Un regard par dessus mon épaule m'indiqua que personne ne me suivait par derrière. Toutefois, lorsque je retournai la tête, un inconnu apparut devant moi, me bloquant ainsi le passage. Tes parents ne t'ont jamais dit de ne pas te promener seule durant la nuit? Laisse-moi passer. Ici, c'est mon territoire et on n'y passe pas sans ma permission. J'en ai rien à faire de ton territoire imaginaire, laisse-moi passer si tu ne veux pas pourrir le reste de tes jours derrière les barreaux. Tiens, une garce! J'aime bien les garces! L'individu me toucha le cou pour ensuite descendre sa main sur mon décolleté. Furieuse, je l'écartai de toutes mes forces, mais il répondit bien vite par de violents coups au visage et dans les côtes. Je ne pus retenir mon corps d'être attiré vers le centre de gravité et je m'écroulai sur le sol, le nez en sang et le souffle coupé. L'inconnu allait me frapper une dernière fois, une dernière fois qui aurait probablement été fatale, lorsque je mis mes mains devant mon visage pour me protéger. Soudain, je vis mon agresseur voler à plusieurs mètres de moi pour enfin finir sa chute contre le mur de pierres d'une vieille maison. Au bruit de craquement, je sus que c'en était fini pour lui. Troublée, apeurée, blessée, je passai du sentiment de frustration au sentiment de désespoir. Qu'est-ce que j'ai fait! Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter cette vie! J'en ai assez, j'ai tout donné, maintenant, j'abandonne!  Les yeux remplis de larmes, la voix cassée par les cris, je sentis mon corps plus lourd avant de perdre connaissance et de me réveiller des heures plus tard sur un lit d'hôpital.

***

À vingt-trois ans, je ne sais plus qui je suis ni où je vais. Alors que je croyais être une jeune femme plus que banale, je viens d'apprendre que je suis en fait une sorcière dotée de pouvoirs magiques. En effet, la famille de ma mère aurait été jadis une grande famille de sorciers. Quoi faire, quoi penser? Je ne sais pas. En fait, tout ce que je sais, c'est qu'une grande colère bouillonne en moi.

_________________
Aimee Wells
Je crois qu’il est trop tard ; Pour te dire que ça fait mal ; Mon cœur n’est plus comme avant ; Car il s’endort tout doucement COEUR DE PIRATE


Dernière édition par Aimee Wells le Mer 11 Mar - 0:47, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin. princess of ressurection
avatar

Messages : 399 Pseudo : toxic glam (Brenda) Célébrité : Nikolina Dobreva Crédits : (avatar) ROBSTEN + tumblr
Âge : Vingt-quatre ans
Occupations : Mannequin à Lannister Creations et gérante d'une boîte de nuit
Statut civil : En couple et ils ont le projet d'avoir un enfant
Camp : Je suis dévouée pour le mal depuis mon enfance

Witch Assassin



Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête (Coeur de pirate) ღ Aimee   Dim 22 Fév - 9:36

Tonkin I love you

_________________

Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin. princess of clouds
avatar

Messages : 220 Pseudo : AGÔN. Célébrité : elizabeth olsen Crédits : (avatar.) sunkiss. (gif.) tumblr
Âge : vingt-cinq ans
Occupations : travaille dans une petite librairie
Statut civil : célibataire
Camp : bien



MessageSujet: Re: Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête (Coeur de pirate) ღ Aimee   Lun 23 Fév - 14:44

Tia Lannister a écrit:
Tonkin I love you

on a tous des avatars trop sexy, tonkin

_________________

On ne pourrait pas apprécier la lumière, si nous ne connaissions pas les ténèbres. Mick Deev

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
admin. princess of illusions
avatar

Messages : 193 Pseudo : ENIDE Célébrité : Phoebe Tonkin Crédits : shiya (avatar) hellagifhunts tumblr (gif) northern lights. (signature)
Âge : Vingt-trois ans
Occupations : Barmaid au Granville Room
Statut civil : Célibataire
Camp : Neutre
Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête
(Cœur de pirate)





Book of shadows
Les choses à faire:
Pouvoirs, objets magiques:


MessageSujet: Re: Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête (Coeur de pirate) ღ Aimee   Lun 2 Mar - 0:17

LES DEUX BOMBES DE NINA ET ELIZABETH
Merci les filles I love you

_________________
Aimee Wells
Je crois qu’il est trop tard ; Pour te dire que ça fait mal ; Mon cœur n’est plus comme avant ; Car il s’endort tout doucement COEUR DE PIRATE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête (Coeur de pirate) ღ Aimee   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et du cœur à tes lèvres, je deviens un casse-tête (Coeur de pirate) ღ Aimee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmageddon :: Never Let Me Go :: Put your foot to the floor :: Validated-